Faillite: Le coût de vie est-il plus élevé qu’avant ?

Les consommateurs que nous sommes se plaignent souvent d’une augmentation sans cesse des prix. Est-ce vraiment dû à une inflation des prix ou à notre mode de consommation qui fait qu’on achète beaucoup plus de produits de nos jours ?

Nos envies ont un coût

À une époque, précisément dans les années 70, les tablettes de chocolat coûtaient 25 ¢ mais aujourd’hui, ces mêmes tablettes coûtent 1,50 $. Cette augmentation de 500% montre à quel point le coût de la vie est devenu élevé. Mais est-ce une raison suffisante pour dire que vous arrivez à joindre difficilement les deux bouts ? Il ne faut pas oublier que dans les années 70, 10 000 $ était le revenu moyen et 12% d’intérêts sur emprunt était nécessaire pour acheter une maison.

Des besoins de plus en plus nombreux

Le mode de consommation d’aujourd’hui est tel que les besoins ont explosé. Il faut posséder les nouveaux appareils pour la communication, une nouvelle voiture bien équipée pour le transport, devenir propriétaire d’un logement confortable… Cette augmentation entraîne aussi une augmentation des dettes contractées par les ménages.

Si l’on classe les dépenses, on remarque que le logement, le transport, la protection sociale (notamment l’assurance vie et la cotisation de retraite) viennent largement en tête, par rapport à l’alimentation. Même le budget moyen pour les besoins d’habillement n’est pas très élevé comparé aux années 70.

Mais l’analyse montre que la situation économique dans laquelle nous sommes est plus avantageuse qu’il y a quelques années. Qu’est-ce qui prend une partie de notre budget sans que nous nous en rendions compte ? Ce sont des biens de consommation, parfois futiles, mais qu’on juge nécessaires. Selon certains analystes, les besoins que nous avons augmentent plus vite que nos ressources financières.

Prioriser certains besoins et en éliminer d’autres

L’un des moyens de réguler notre train de vie est de réaliser une liste de nos besoins afin d’identifier ceux qui nous sont vraiment utiles et ceux dont nous n’avons pas besoin. Une insatisfaction permanente nous mettra toujours dans le besoin et nous fera sentir moins riches que d’autres, même si ce n’est pas le cas. On peut vivre confortablement tout en dépensant de manière modeste.

En résumé, force est de constater que le coût des biens de consommation n’a pas augmenté en tant que tel. Ce sont plutôt nos habitudes de consommation qui ont changé et qui nous font croire que le coût de la vie est devenu nettement plus cher.

Les commentaires sont fermés.

Faites une demande!