Articles avec le tag ‘maison’

Faillite: Une maison après une faillite, c’est possible !

Contrairement aux idées reçues, il est tout à fait possible d’acheter une maison après avoir fait faillite quelques années auparavant. Il est certain que l’obtention d’un prêt hypothécaire dans ces conditions demande certaines garanties, mais il n’y a aucune raison de ne plus jamais être propriétaire.

Quelles sont les conditions pour acheter une maison après une faillite ?

Après une faillite, devenir propriétaire est impossible pensent beaucoup de personnes. Ce n’est pourtant pas le cas. Pour cela, vous devrez donner certaines garanties et vous aurez quelques documents à fournir. En premier lieu, on vous demandera de fournir un certificat de libération de faillite. Celui-ci devra être obtenu depuis au moins deux ans. Il vous faudra également avoir refait un crédit avec deux prêts totalisant un montant minimal de 1000 dollars. Votre crédit doit être refait depuis au moins deux ans. Votre réhabilitation doit être reflétée par le pointage de votre bureau de crédit. Celui-ci devra être aux environs de 650 après deux ans de crédit bien refait. Acheter une maison après une faillite nécessite, bien sûr, que vous n’ayez eu aucun retard de crédit et que vous ayez pris de bonnes habitudes. Pour cela, ne gardez pas vos cartes pleines en payant le minimum durant plusieurs mois. Vous pouvez utiliser votre crédit, mais évitez de vous endetter dans la mesure du possible. L’idéal pour espérer accéder à la propriété à nouveau est d’avoir un ratio d’endettement qui ne dépasse pas 32 % de votre revenu. Cela vous permettra de faire face aux dépenses comme le paiement de l’hypothèque, les taxes, le chauffage, le prêt auto, les dettes liées aux cartes de crédit. Lorsque vous voudrez acheter votre maison, le prêteur demandera que vous ayez économisé au minimum 6 % du prix d’achat du bien. Cela correspond à 5 % pour le minimum de la mise de fonds et 1,5 % pour tout ce qui concerne les frais liés à l’achat. Cette somme ne devra pas venir d’un cadeau ou d’un don de la banque, car cela pourrait augmenter considérablement le risque du dossier avec l’assureur.

Quelques astuces pour acheter après une faillite

Pour mettre toutes les chances de votre côté, montrez votre bonne volonté en reconstruisant votre historique de crédit et en respectant vos paiements mensuels. Les prêteurs prendront vos efforts en considération et vous obtiendrez un prêt hypothécaire plus facilement.

Il est donc tout à fait possible d’acheter un bien, et notamment une maison, lorsque l’on a fait faillite.

Faillite: Que peut-on me saisir lors d’une faillite ?

Que peut-on me saisir lors d’une faillite ?

Vous avez une dette que vous ne pouvez pas rembourser et votre créancier ne veut plus négocier. Une saisie va donc avoir lieu car vous êtes en situation de faillite.

Quelles sont les différentes saisies ?

La saisie mobilière :
Un huissier se rendra chez vous pour effectuer la saisie de vos biens. Certains de vos biens ne peuvent pas être saisis. Tout ce qui est utilisé par les membres de votre famille et nécessaire à la vie du ménage ne peut être saisi à la condition que leur valeur maximale soit de 6 000$. Tout ce qui est nécessaire au foyer (linge, nourriture, vêtements) ne pourra pas être saisi. Il faut donc que vous possédiez des meubles d’une valeur de plus de 6 000$.
La saisie immobilière :
Une saisie immobilière intervient lorsque vous possédez un bien (maison, appartement). Le syndic qui s’occupe de votre dossier va alors vendre votre bien pour rembourser votre dette. Il arrive, dans certains cas, que votre bien ne puisse être vendu. Vous devez donc vous rapprocher de votre créancier pour régler votre dette.
Pour évaluer la valeur de votre bien, le syndic va procéder à l’évaluation de celui-ci et retirer le montant des hypothèques et les garanties concernant votre bien comme les taxes municipales.

Quels sont les biens saisissables et insaisissables ?

Les biens insaisissables :
En plus de ceux nécessaires à la vie de votre foyer, on ne peut vous saisir :
– La partie de votre salaire nécessaire pour faire vivre votre foyer ne peut être saisi.
– Les héritages dont le testament inclut une clause d’insaisissabilité,
– Les REER à la condition que ayez cotisé depuis plus de 12 moins avant la faillite,
– Les paiements reçus à titre de compensation pour blessure physique,
– Tous les biens qui vous sont nécessaires pour votre activité professionnelle,
– Les prestations fiscales que vous touchez pour vos enfants,
– Les fonds de pension employeur / employé lorsque le montant placé dans un REER.
Les biens saisissables :
Ils peuvent être les objets d’arts, les véhicules, les polices d’assurance-vie ainsi que certains REER. Ce sont les biens que vous possédiez avant ou au moment de votre faillite. Vous devez faire un inventaire détaillé pour le syndic et présenter tous les documents qu’il aura besoin pour la constitution de votre dossier.

Faillite: Qu’arrive-t-il lorsque la faillite est déclarée?

Les créanciers vont cesser de vous contacter

Il est maintenant fini le temps où répondre au téléphone, aller à votre boîte aux lettres ou bien ouvrir la porte vous mettait dans tous vos états. Vous vous sentiez harcelé par ces personnes qui ne cessaient de vous rappelez vos paiements en retard? Votre sentiment est bien normal, et surtout, commun. Vous n’êtes pas seul dans cette situation. Les syndics de faillite sont là pour vous aider à vous sortir de ce mauvais pas. Mettez un terme à cette situation stressante! En effet, lorsque vous déclarez faillite, il est strictement interdit qu’un créancier vous contacte (même pour tenter de prendre une entente avec vous!). En reprenant le contrôle de votre situation financière, celle-ci s’améliorera peu à peu. Voici ci-bas quelques questions que vous vous posez sans doute si vous pensez faire faillite: Lire la suite de cette entrée »

Faites une demande!