Articles avec le tag ‘syndic de faillite’

Faillite: Prédire la faillite avec un calcul mathématique?

Le nombre de faillites personnelles a fortement augmenté ces dernières années. C’est pourquoi le groupe de recherche Prospectus de l’Université de Sherbrooke a étudié les comportements bancaires afin de trouver une solution mathématique.

Une méthode mathématique pour prévoir une faillite

Ernest Monga, mathématicien, André Mayers et Shengrui Wang, informaticiens, sont également professeurs à l’Université de Sherbrooke. L’équipe est à l’origine d’un modèle mathématique qui permet de prévenir les risques de faillites. 87 % des faillites sont dues aux cartes de crédit, selon Industries Canada. C’est pourquoi les chercheurs ont examiné plus de 4 000 comptes bancaires. Ceux-ci appartiennent aussi bien à des bons que des mauvais payeurs. Grâce à l’informatique, ils ont réussi à creuser les différentes données bancaires afin de cibler les comportements pouvant mener à des faillites.

En dix ans, de 1998 à 2008, le nombre de failles personnelles a quadruplé. Cependant pour l’équipe de Prospectus, le but de leurs recherches n’était pas de réinventer le calcul de code de crédit utilisé habituellement par les organismes de crédit. Ils ont donc étudié chaque comportement des utilisateurs de cartes de crédit dans un temps donné, et notamment les achats, les paiements, les avances de fonds ou les retards de paiement.

Essayer de connaître l’avenir financier peut paraître farfelu. Cependant, les chercheurs ont réussi à démontrer que cela était largement faisable, et notamment grâce au forage de données aussi nommé « data mining ». Cette branche des mathématiques, comme son nom l’indique, consiste à creuser dans les données avec pour intention de connaître et de découvrir les informations qui pourraient être cachées. Pour cela, ils ont analysé la fréquence et le type de transactions des mauvais et des bons payeurs. Ils ont ainsi analysé plus de 4000 comptes. Ceux-ci ont permis de définir des séquences qui représentent les modèles types des bons et mauvais payeurs. Selon le profil, une note chiffrée est attribuée au consommateur qui a été étudié et qui va exprimer sa propension à une faillite. Pour confirmer leurs études et calculs, l’équipe a mis le modèle à l’essai sur plus de 11 000 comptes. Ils ont obtenu des résultats très probants, précis et fidèles à la réalité.

Il reste encore beaucoup de travail avant que cet outil soit utilisable par les compagnies de cartes de crédit, et notamment la mise en place d’algorithmes afin de sécuriser le tout. Dans tous les cas, il est sûr que cette technologie séduira les institutions bancaires.

Faillite: Êtes-vous insolvable ?

Vos finances sont dans le rouge ?L’insolvabilité est réellement le fléau des sociétés modernes et de très nombreux foyers québécois. Actuellement, les Canadiens ont un taux d’endettement de 148,1%, ce qui correspond à un endettement des ménages de tout ce qu’ils ont plus la moitié.  Comment se sortir de sortir de cette mauvaise passe économique bien particulière?

Rétablir l’équilibre du foyer grâce à un regroupement de dettes

Ce concept très simple qu’est la consolidation de dettes permet de regrouper en un paquet toutes les dettes que l’on a accumulées au cours de sa vie et donc de n’avoir plus qu’une seule facture à payer, ce qui est beaucoup plus pratique pour la gestion de son patrimoine et pour répondre aux échéances des diverses factures. Ceci permet de contracter un nouveau prêt qui couvrira les créances le plus efficacement possible. De ce fait, au lieu de payer 30$ par-ci et 40$ par-là, vous payerez 70$ d’un coup et vous éviterez les oublis qui peuvent mener vers une majoration des sommes que vous devez. Lire la suite de cette entrée »

Faillite: Pouvez-vous déclarer faillite ?

L’insolvabilité : Un problème fréquent ?

Il est, en tout cas, plus commun qu’on ne le pense, mais généralement, on n’y fait attention que lorsqu’on le vit soi-même ou lorsqu’un proche est concerné. Peut-on dire des Québécois qu’ils sont endettés ? Aussi pathétique que cela puisse être, la repose sera positive. Le Québec arrive même en tête de l’endettement dans tout le pays. Des études faites en 2006 avaient montré que les Québécois étaient endettés à 120%, tandis que dans le reste du Canada, le pourcentage était de 91%. Certes, de nombreux économistes ont estimé que ce calcul ne tenait pas compte de nombreux aspects et même que l’endettement avait de nombreux aspects positifs, mais on ne peut ne pas s’accorder sur le fait que l’endettement est une question qui exige que l’on s’y penche sérieusement pour éviter des problèmes futurs. De l’endettement à la faillite, il n’y a qu’un pas très mince.

La faillite : Ce qu’il faut savoir

La question majeure que se pose tous ceux qui sont surendettés est, certainement, de savoir à partir de quel montant de dettes, ils peuvent entamer une procédure de faillite. La loi est formelle à ce sujet, si le montant de vos dettes est égal à 1000$, vous avez la possibilité de faire faillite. Seulement, on s’imagine difficilement une personne qui entamerait ce processus avec des dettes de ce montant. Il est donc souhaitable de dire que vous pouvez engager le processus de faillite une fois que vous réalisez que vous n’êtes plus en mesure de payer vos dettes et que la somme totale de ces dernières sera d’au moins 1000$. La seconde chose à savoir est qu’il n’existe pas de « faillite partielle ». Ceci signifie qu’il sera impossible de déclarer faillite pour certaines dettes tout en restant solvable pour d’autres. Lorsqu’on n’est pas solvable, on ne l’est pas pour l’ensemble de ses dettes. Lire la suite de cette entrée »

Faites une demande!